Comment monétiser une application mobile – Les différents business models
Non classé

Comment monétiser une application mobile – Les différents business models

Non classé

Comment monétiser une application mobile – Les différents business models

Le marché des applications mobiles est en croissance depuis plusieurs années. En 2020, le nombre de téléchargements d’applications mobiles au niveau mondial a atteint 218 millions.

Source : statista

 

Le marché du mobile est sans aucun doute attractif en termes de revenus possibles. Selon Statista , les revenus mondiaux des applications mobiles se sont élevés à plus de 581 milliards de dollars américains en 2020.

 

Dans cet article de blog, l’agence mobile Aventique expliquera les modèles de revenus des applications et décrira comment gagner de l’argent avec une app.

 

Qu’est-ce qu’un business model pour une application mobile ?

En termes simples, un Business Model est la manière (moyens et sources) avec laquelle une application génère des revenus. 

 

Types de modèles de revenus d’application

Il existe différents types de business models pour les app mobiles, et les développeurs peuvent en utiliser plusieurs dans une seule application pour maximiser leurs revenus.

 

1- Publicité dans l’application

Le marché de la publicité intégrée aux applications était évalué à 66,78 milliards de dollars US en 2018 et devrait atteindre 472,64 milliards de dollars US d’ici 2027.

 

Sur 3,9 milliards d’utilisateurs d’appareils mobiles dans le monde, 51% accèdent à Internet via leur smartphone uniquement. 

 

Le smartphone est devenu un outil indispensable qui permet de tout faire : travailler, jouer, acheter, payer ses factures, regarder un film …

 

En intégrant des publicités dans l’application via une régie, le propriétaire sera payé à la diffusion d’annonces aux utilisateurs de son application.

 

En règle générale, ce n’est pas un processus compliqué car les régies pub mobiles fournissent une documentation détaillée et une assistance en cas de questions.

 

Pour tirer des revenus substantiels de la publicité intégrée à l’application, l’app doit compter un nombre important d’utilisateurs actifs qui l’utilisent régulièrement. Ainsi, avant de coopérer avec un réseau publicitaire, il serait bon de travailler à l’augmentation de la base d’utilisateurs.

 

Par contre, il est important de garder l’équilibre et de ne pas trop agacer les utilisateurs avec des pub, au risque de les voir déserter votre app.

 

2- Achats In-App

 

Les achats in-app permettent aux utilisateurs d’acheter certaines fonctionnalités, contenus ou services dans une application. Ils sont une notion assez large et incluent plusieurs types de sources de revenus qui peuvent être utilisées par les développeurs.

 

  • Achat de consommables et de non-consommables. Les consommables sont des objets qui ne peuvent être achetés et utilisés qu’une seule fois, par exemple, une vie supplémentaire dans un jeu, de l’argent virtuel, des accessoires, etc. Une fois épuisés, ils ne peuvent plus être réutilisés.

Les non-consommables sont des fonctionnalités premium qui n’expirent pas et peuvent être utilisées plusieurs fois. Un exemple peut être un filtre supplémentaire dans une application photo.

 

  • Modèle Freemium. Les applications Freemium sont téléchargeables gratuitement et disposent de deux types de fonctionnalités: les fonctionnalités de base gratuites et les fonctionnalités premium pour lesquelles l’utilisateur doit payer. L’objectif est de donner à un utilisateur la possibilité d’essayer et de profiter des fonctionnalités gratuites en espérant qu’il paiera davantage pour les fonctionnalités Premium.

 

  • Abonnements. Les abonnements sont souvent utilisés par les plateformes de stockage dans le cloud, les services de streaming audio et vidéo, les médias et magazines. Une fois abonné, un utilisateur se verra facturer une certaine somme d’argent sur une base régulière – mensuelle, trimestrielle, annuelle, etc. Il est également courant de prévoir une période d’essai avant que les utilisateurs s’abonnent.

Certaines applications sont basées sur des abonnements sans renouvellement et donnent accès aux contenux ou aux services pendant une période limitée. Ce modèle est souvent utilisé par les applications sportives saisonnières qui fournissent un abonnement de saison.   

 

3- Monétisation des données

Vendre les données des utilisateurs peut ne pas sonner très agréable et éthique au tout début, mais c’est en fait un moyen légal de gagner de l’argent. En fin de compte, vous ne partagerez aucune information personnelle, toutes les données sont anonymisées.

 

Si votre application recueille des informations qui peuvent être précieuses pour les instituts de recherche, les spécialistes du marketing, les annonceurs ou d’autres tiers, vous pouvez considérer la monétisation des données comme une source de revenus.

 

En règle générale, il peut s’agir d’informations sur les appareils des utilisateurs, le type de réseau, l’emplacement, l’adresse IP, etc. Bien sûr, les utilisateurs doivent savoir que leurs données peuvent être transmises à des tiers, il est donc important de fournir ouvertement ces informations dans la politique de confidentialité et les conditions de service.

 

4- Des dons

Certaines applications reposent sur la générosité de leurs utilisateurs pour générer des revenus.

 

5- Marketing d’affiliation et génération de leads

Si vous êtes arrivé à un point où vous avez une base conséquente d’utilisateurs engagés, vous pouvez envisager d’utiliser des modèles de marketing d’affiliation et de génération de leads.

 

Le marketing d’affiliation consiste à avoir des annonces d’un autre produit dans votre application et à gagner une commission à chaque fois que vos utilisateurs achètent ces produits. 

 

Pour que cela fonctionne, vous devez avoir la même cible que celle des produits que vous promouvez.

 

Il existe de nombreux réseaux de marketing d’affiliation et vous êtes libre d’en utiliser autant que vous le souhaitez pour maximiser vos revenus. Mais comme pour les publicités, il n’est pas très facile de prévoir vos revenus car le comportement des utilisateurs est souvent imprévisible.

 

6- Partenariats

Avoir un sponsor n’est pas un moyen courant de monétiser votre application, mais il est bien de savoir que ça existe.

 

En 2012, la chaîne de sandwiches Subway a sponsorisé PrePlay, une application de jeu prédictive, pendant le Super Bowl, essayant de s’engager avec les fans de football et d’accroître sa notoriété. 

 

La façon dont vous intégrez un sponsor dans votre application dépend du produit et des objectifs du partenaire. Certaines options simples incluent juste de placer le logo du sponsor dans différentes parties de l’app, proposer des offres spéciales du sponsor, afficher les publicités des sponsors, etc.

7- Applications payantes

La majorité des applications dans les magasins d’applications sont téléchargeables gratuitement.

 

Cependant, il est possible de proposer des applications payantes qui nécessitent de payer pour télécharger l’application. Après le paiement, un utilisateur obtient l’application avec toutes les fonctionnalités.

 

Avec le modèle d’applications payantes, les revenus sont strictement liés aux nouveaux utilisateurs téléchargeant l’application. Pour avoir des revenus stables dans le temps, les développeurs doivent consacrer beaucoup d’efforts à développer une nouvelle base d’utilisateurs.

 

Vous connaissez maintenant les différentes options pour monétiser votre application. Il ne vous reste plus qu’à développer une application de qualité.

 

Alexandre Hurter

Fondateur d'Hurter Solutions, votre agence web à Nevers. J'ai pour objectif de faire évoluer votre stratégie digitale afin de développer au mieux votre entreprise. Pour cela mon entreprise vous propose ses services de création de sites internet, d'applications web et bien plus encore.

Write A Comment