Contemplez-vous l’option de faire une école de commerce
Non classé

Contemplez-vous l’option de faire une école de commerce

Non classé

Contemplez-vous l’option de faire une école de commerce

Il est très courant de rencontrer des jeunes diplômés qui ne savent pas vraiment dans quoi se lancer. Bien que certains possèdent des penchants qui les mènent vers le domaine du commerce, ils ne sont pas toujours certains de ce choix. Si cela décrit exactement votre situation actuelle, ne vous faites pas davantage de soucis. Dans ce billet, nous vous expliquons ce que vous devez savoir à ce propos afin d’effectuer un choix averti.

À la découverte des écoles de commerce


Une école de commerce désigne un cadre universitaire spécialisé dans le domaine du commerce ou du management. C’est un établissement de l’enseignement supérieur qui offre aux étudiants des matières qui touchent immédiatement l’environnement du commerce. Il peut s’agir d’un cursus de 3, 4 ou même 5 ans.

Chacun de ces cursus donne généralement droit à des stages pratiques que les étudiants effectuent en dehors des locaux universitaires. Ces stages peuvent d’ailleurs s’étendre sur deux ans. Pour faire votre entrée dans une école de commerce qui se respecte, vous devrez détenir un BAC au bas mot. Certaines écoles exigent d’ailleurs un BAC +2, un BAC + 3 ou même un BAC + 4 (en fonction du niveau de spécialité que vous aimerez embrasser).

Quelles sont les spécialités disponibles dans les écoles de commerce ?

Le domaine du commerce offre une panoplie de possibilités à ses apprenants. Comme vous pourrez le voir au sein de l’école de commerce de Lyon, il s’agit par exemple de la finance, de la gestion, du marketing, du commerce international, de la communication, des ressources humaines… Grâce à ces spécialités, l’étudiant pourra déboucher sur le métier de son choix.

Les débouchés d’une école de commerce


À la fin de la formation, l’étudiant a la possibilité d’exercer divers métiers qui tournent autour de la filière commerce et management. Pour n’en citer que quelques-uns, nous avons les métiers de chef de publicité, chef des ventes, chef des zones export, chef de produit, ingénieur commercial, directeur commercial. Par ailleurs, il faut dire que les diplômés des écoles de commerce se trouvent dans la capacité de travailler pour des organismes de commerce international.

Les métiers du commerce nourrissent-ils leur homme ?

Il est plutôt rare de terminer un cursus au sein d’une bonne école de commerce sans obtenir du travail. En effet, ces écoles amènent les étudiants à se construire une base solide de connaissance dans leur domaine de prédilection ; voilà leur point fort. Ces derniers ont aussi la possibilité de bénéficier d’opportunités d’étude à l’étranger. Ceci est réalisable par le biais des collaborations et partenariats entre leur école et des entités à l’étranger.

De ce fait, associer les langues étrangères à sa formation de commerce représente un atout majeur que chaque étudiant de commerce devrait spécialement posséder. Cela faisant, l’étudiant sortira avec une double casquette à son actif : spécialiste des métiers du commerce (il devra se spécialiser) avec la maîtrise de deux langues (l’Anglais et le Français par exemple). Avec cela, il y a de très fortes chances qu’un pareil profil trouve rapidement du travail dans son domaine de prédilection, même à l’international.

Alexandre Hurter

Fondateur d'Hurter Solutions, votre agence web à Nevers. J'ai pour objectif de faire évoluer votre stratégie digitale afin de développer au mieux votre entreprise. Pour cela mon entreprise vous propose ses services de création de sites internet, d'applications web et bien plus encore.

Write A Comment